BCAA

[Disclaimer : Afin de vous aider à comprendre l'utilité de certains de nos produits, nous avons demandé à Innutswetrust de participer à la co-rédaction d'articles à propos de la complémentation. Nous les remercions chaleureusement encore une fois. Burpees, Bisous et Magnéisie les gars!]

BCAA acides aminés : Présentation

Les protéines sont d’importantes molécules (structure de base de la matière) constituées d’une chaine de petits éléments appelés les acides aminés (composés organiques). Seuls, ils n’ont aucune propriété biologique. Pour imager et bien comprendre leur rôle, si ce sont des briques, on peut alors les associer pour obtenir une maison et donc une protéine fonctionnelle. 

Seuls et sous forme dite « libre », ils ne présentent donc pas de risque pour la santé et à l’inverse, pas nécessairement d’intérêt.
En effet, les acides aminés ne sont pas présents dans la nature sous forme d’acides aminés libres : de fait, notre intestin n’est pas très bien « équipé » pour les digérer et donc les assimiler. 

Les BCAA sont a contrario des acides aminés « branchés », bien particuliers car ramifiés entre eux (liaisons). 

On observe 3 acides aminés essentiels :

- Leucine

- Isoleucine

- Valine 

Ce sont des acides aminés « essentiels » puisqu’ils ne peuvent pas être synthétisés par le corps humain. C’est pourquoi, nous devons les prendre via l’alimentation (protéines animales ou végétales). 

BCAA

BCAA acides aminés : Leurs actions

Ils participent au maintien de l’intégrité de nos tissus musculaires et dans certains cas, ils peuvent fournir de l’énergie aux muscles. La leucine est censé être l’acide aminé qui participe le plus à la construction musculaire et qui stimule l'insuline, une hormone qui joue le rôle de régulateur de la glycémie.

Plus les apports en leucine sont importants et plus le corps sera capable de stocker de l’énergie. 

 Pendant l’effort (un entrainement), les BCAA permettent :  

- de réduire la destruction des tissus musculaire (catabolisme musculaire) 

- d’optimiser la récupération musculaire et donc de diminuer la sensation de fatigue 

- d’améliorer l’utilisation des graisses (lipides) pour fournir de l’énergie  

BCAA acides aminés : Bénéfices d’une supplémentation

En théorie, une alimentation suffisamment riche en protéines (animales ou végétales) et bien adaptées aux dépenses énergétiques suffit largement à combler nos besoins en BCAA. Dans ce cas-là, une supplémentation semble inutile.

En revanche, dans le cadre d’entrainements intenses et fréquents, une complémentation pourrait être intéressante voire même bénéfique à notre organisme.

En effet, pendant un effort intense, les muscles utilisent les BCAA pour fournir de l’énergie. S‘ils ne sont pas apportés en quantité suffisante par l’alimentation et donc présents dans le sang, ils sont puisés directement dans les muscles ce qui accélère le catabolisme musculaire (destruction du tissu musculaire). 

BCAA conclusions

BCAA acides aminé, nos derniers conseils

1) Privilégiez des produits avec seulement les 3 acides aminés comme ingrédients (leucine, isoleucine, valine).


2) D’une part le rapport coût/qualité sera favorable et d’autre part, vos produits ne contiendrons pas d’ingrédients inutiles voire même dangereux (certains arômes, colorants et édulcorants par exemple).


3) La forme des BCAA (gélule ou poudre) n’a pas d’importance. 


4) Si vous êtes vegan, faites attention au composant utilisé dans la fabrication de la gélule (indiqué sur l’emballage du produit par le fabricant). 


5) Optimisez l’action des BCAA par une prise pendant l’entrainement, plutôt en poudre diluée dans de l’eau afin d’avoir une répartition homogène durant l’effort.


6) Privilégiez une supplémentation de 5 g à 10 g de BCAA par heure d’entrainement et plutôt pour les sports de force.

Dans tous les cas, n'hésitez pas à aller lire l'article complet pour savoir que choisir comme BCAA.